William Hill - Aide en Ligne Fermer Détacher
  • Changer de vue

Paris sportifs en ligne et les jeux de casino et poker : Faites vos pronostics sportifs, placez un pari sportif, jouez au poker, gagnez au bingo ou pariez sur notre nouveau Casino style Vegas


 
Lucas Lebleu 09/07/2009 - 14:16

Le Grand Prix de Monaco

Le Grand-Prix de Monaco, une course pas comme les autres

Le Grand-Prix de Monaco est une course du calendrie de la Formule 1 et qui a lieu en mai. La dernière édition a été remportée par l'Anglais Jenson Button, qui y signa sa première victoire. Le circuit de Monaco est connu pour être l'un des plus difficile de la saison et il n'est pas étonnant de voir moins de dix bolides passer la ligne d'arrivée. En effet les collisons et abondons sont multiples. Ce circuit est donc le test par excellence pour les pilotes de Formule 1 qui doivent se surpasser dans cette course.

Un circuit prestigieux au bord de la Côte d'Azur

Le circuit du Grand Prix de Monaco passe par la ville de Monte-Carlo et longe la Côte d'Azur. La jet-set mondiale est présente tous les ans pour voir les pilotes, mais surtout pour être vue par les spectateurs venus en masse et les médias omni-présents. Le Grand-Prix de Monaco possède une image bien plus prestigieuse que les autres courses de la saison. Remporter la victoire à Monaco est donc le  rêve de tout pilote de Formule 1.

La pole position est primordiale

Le circuit est très sinueux, avec des virages très serrés, de longs tunnels et des lignes droites très étroites. Sur ce circuit, qui n'offre pas beaucoup de possibilités de dépassement, la place qu'occupe un pilote sur la grille de départ est souvent décisive. Les pilotes de Formule 1 doivent donc tout donner lors des qualifications pour espérer se placer le plus à l'avant, la pole-position étant bien sûr la situation idéale. Les côtes des pilotes dépendent donc non seulement de leur position actuelle au classement général et des résultats obtenus dans les autres courses, le Grand-Prix de Monaco étant la sixième épreuve sur 17 de la saison, mais également de leur position de départ.

Les grosses écuries sont là, mais gare aux outsiders

Lors de la saison 2009, on a assisté à un phénomène plutôt inhabituel. En effet les grosses écuries ont du mal à s'imposer, que ce soit Ferrari, BMW ou encore McLaren-Mercedes. Ainsi le champion du monde de 2008, l'Anglais Lewis Hamilton, n'a encore gagné aucune course. Les écuries qui mènent au classement général sont Brawn GP avec ses pilotes Jenson Button et Rubens Barrichello, ainsi que Red Bull Racing avec notamment le jeune prodige Sebastian Vettel. Avant le début de saison, personne ne pensait que ces équipes allaient dominer les grosses écuries. Les parieurs qui ont misé sur eux lors des premières courses ont donc bien joué leur coup.

Les outsiders plus que jamais impliqués dans la course au titre

Des outsiders peuvent donc apparaitre d'une saison à l'autre, surtout avec des pilotes comme l'Allemand Vettel au talent monstre, qui arrivent à faire un peu plus la différence grâce à leur capacité de pilote. Pour cette saison, l'Anglais Jenson Button est pressenti comme le nouveau champion du monde, car il mène largement au classement, mais les courses restantes s'annoncent toujours palpitantes, avec un jeune Vettel qui au fur et à mesure des Grand-Prix, gagne de plus en plus en confiance. Et même si le championnat semble joué, une victoire en Grand-Prix est toujours une grande source de motivation pour tous les pilotes. Le suspens est donc garanti!

Qui remportera le championnat des pilotes? nous avons aussi plusieurs autres marchés

 
 
 

ListeLucas Lebleu