William Hill - Aide en Ligne Fermer Détacher
  • Changer de vue

Paris sportifs en ligne et les jeux de casino et poker : Faites vos pronostics sportifs, placez un pari sportif, jouez au poker, gagnez au bingo ou pariez sur notre nouveau Casino style Vegas


 
Lucas Lebleu 08/07/2009 - 9:15

Aintree Grand National

Le John Smith's Grand National, plus connu sous le nom générique de « Grand National Steeplechase », est une course hippique d'obstacles, réellement mythique, qui se déroule à Aintree, aux alentours de Liverpool, dans l'ouest de l'Angleterre.

Quelques chiffres tout d'abord pour tenter de cerner à quel point cette épreuve est vertigineuse: 40 partants, 7200 mètres, 30 obstacles, tout ceci sous les clameurs de plus de 150 000 spectateurs sur place, et 600 000 devant leur poste. Cet engouement et ce succès vont naturellement main dans la main avec l'ampleur des gains en jeu, portés - en 2009 -  à une hauteur de 700 000 GBP (environ 800 000 EUR); des gains en perpétuelle hausse sous la houlette du sponsor principal John Smith.

Le Grand National, une référence au Royaume-Uni

Cette épreuve créée en 1839 est instantanément reconnaissable et associée dans l'esprit de chacun, à la nature toute particulière des obstacles qui parsèment son tracé. Des montagnes formées de conifères pouvant atteindre une hauteur de 1,85 mètres. La difficulté du parcours et le nombre d'accidents qui surviennent lors de cet événement annuel suscitent d'un côté, controverses et protestations de la part d'organismes de protection des animaux, mais entretient bien entendu une tension palpable durant toute la course, à la plus grande joie du public... et des parieurs, bien entendu.

Le Grand National génère en effet les plus importants paris au Royaume-Uni. Pas étonnant au regard des multiples péripéties qui ponctuent une épreuve - pour ainsi dire - culte depuis sa création.

Une cote exceptionnelle sur le vainqueur de 2009

En avril 2009, c'est Mon Mome qui l'emportait, emmené par Liam Treadwell. Mon Mome, un cheval qui terminait 10e en 2008, se voyait attitré d'une cote de 100 contre 1 au départ d'une course qui allait devenir la sienne. Un cheval qui l'emporte malgré une cote de 100 contre 1, voilà qui résume parfaitement le succès du Grand National auprès de parieurs amateurs de surprises. Pour relativiser il faut tout de même rappeler que le dernier vainqueur dont la cote atteignait un tel sommet de défiance, remonte à 1967, il se nommait alors Foinavon.

Autre anecdote, l'entraineur de Mon Mome, Miss Venetia Williams (à ne pas confondre avec un mix des deux championnes américaines de tennis, Venus et Serena Williams) devient la deuxième femme à avoir coaché un vainqueur du Grand National. Félicitation de même, à Miss Williams, qui couronne le caractère exceptionnel de l'édition 2009.

Quand bien même, cet événement parfois méconnu depuis le Vieux Continent des parieurs européens gagne à le devenir, c'est sur Aintree que les nuages s'écartent, lorsque la fièvre atteint chaque année l'Angleterre, du côté du Grand National.

Tous les paris sur les Courses Hippiques

 
 
 

ListeLucas Lebleu