William Hill - Aide en Ligne Fermer Détacher
  • Changer de vue

Paris sportifs en ligne et les jeux de casino et poker : Faites vos pronostics sportifs, placez un pari sportif, jouez au poker, gagnez au bingo ou pariez sur notre nouveau Casino style Vegas


 
Lucas Lebleu 22/05/2009 - 14:43

La Coupe de France

La Coupe de France de football

6000 clubs, amateurs ou professionnels, qui s'affrontent au sein du tournoi le plus ouvert du football français. Si ce n'est pas ça, la vraie démocratie footballistique...

Créée en 1917 sous l'égide du « Comité français interfédéral », l'ancêtre de la F.F.F, la Coupe de France de football donne lieu chaque saison, de part son caractère ouvert à tous, associé au système des éliminations directes, auxquels on pourrait ajouter parfois, un certain manque de motivation de la part des grands clubs, à son lot de surprises. Du pain bénit pour les parieurs sportifs.

Chacun sa chance, en Coupe de France

La Coupe de France, c'est l'occasion de briller pour des clubs épargnés par le chahut médiatique. Une opportunité inespérée de même, pour certains joueurs sous-estimés, de se faire remarquer sous les feux de la rampe. De surprise en surprise, ce tournoi classique par excellence n'en reste pas moins dominé, dans les statistiques, par les « poids-lourds » du football français. L'Olympique de Marseille pointe en tête, avec 10 titres en tout sur 18 finales disputées - dernière victoire en date, l'édition de 1989. Le Paris Saint-Germain qui accroche la deuxième place avec 7 titres pour 10 finales disputées, affiche un meilleur rendement. L'Olympique lyonnais quant à lui, dominateur incontesté de la Ligue 1 cette dernière décennie, ne compte que 4 titres pour 7 finales disputées. En 2008 les Lyonnais réussissaient le doublé Coupe-Championnat, en s'imposant en finale face au Paris Saint-Germain, un classique. À signaler aussi les bonnes performances récentes de l'AJ Auxerre. Le club l'emportait en 1996 face à Nîmes, en 2003 face à Paris et en 2005 face à Sedan.

Que dire alors des finales, ces dernières années ? Le côté ouvert de la Coupe de France de football est-il une légende, ou tout simplement une impression ? Quelles cotes sur une finale telle que celle de 2008 opposant l'Olympique Lyonnais au Paris Saint-Germain ? Le suspense tenait-il vraiment les parieurs en haleine en 2006, lorsque la finale mettait en scène Paris et Marseille ?

En revanche les effrontés qui avaient misé sur une accession en finale du CS Sedan en 2005, ou du LB Châteauroux en 2004, ou mieux, du Calais RUFC en 2000 - eux se frottèrent les mains. Là il y avait véritablement des cotes disparates à se mettre sous la dent, de l'émotion synonyme aussi de gains élevés.

Deux visages pour une compétition

En bref, la Coupe de France de football confirme les résultats des grands clubs en championnat, tout en laissant une porte ouverte aux coups de théâtre. Une aire de jeu tout à fait passionnante dans le cadre de paris sportifs. Le banquier du bigouden téméraire qui avait misé en début de saison 2008-2009 sur une finale 100% bretonne en a même oublié la crise financière.

Tous les paris sur les compétitions de football

 
 
 

ListeLucas Lebleu